Quel que soit son handicap ou sa mobilité réduite il faut au préalable (au moment de la réservation et minimum 48 heures avant) prévenir la compagnie aérienne de ses besoins spécifiques d’assistance et du matériel à embarquer à bord pour éviter tout refus d’embarquement. La compagnie aérienne peut vous demander des justificatifs médicaux ou concernant le matériel à transporter (dimensions du fauteuil roulant, type et puissance de la batterie...) afin de s’assurer de respecter les conditions de sécurité de vol et les dimensions permettant son embarquement en soute. Elle validera alors votre réservation et vous indiquera la procédure qui sera à suivre le jour du vol. En cas de refus de validation de votre réservation, elle devra vous fournir par écrit une raison justifiée de ce refus.