En général il y a une salle dans l’aéroport dédiée à l’accueil et à l’assistance des personnes qui en ont besoin. Ça sera le point de rendez-vous ou le lieu d’attente pour qu’on vienne vous chercher pour passer la sécurité et aller en salle d’embarquement.

Pour le contrôle de sécurité, si vous ne pouvez pas vous lever du fauteuil roulant pour passer le portique détecteur de métaux, un agent de sécurité (du même sexe que vous) devra alors faire le contrôle manuellement. Il se peut qu’il recherche des traces d’explosifs sur votre fauteuil si vous l’avez gardé. Vous serez ensuite accompagné jusqu’à votre salle d’embarquement et attendrez jusqu’à ce qu’il soit l’heure d’embarquer à bord, vous avez de grandes chances d’être le premier!

Si l’avion est collé à l’aérogare, vous l’atteindrez par une passerelle. Si l’avion est éloigné, on vous fera descendre de l’aérogare pour emprunter un ambulift qui vous conduira à l’avion tandis que les autres passagers prendront une navette/bus. Un ambulift est un moyen de transport accessible en fauteuil roulant qui fait la navette entre l’aérogare et l’avion, et qui a la possibilité de se monter jusqu’à la hauteur de la porte de l’avion. Vous garderez votre fauteuil roulant manuel ou celui prêté par l’assistance dans l’ambulift mais vous devrez ensuite vous transférer sur un fauteuil très étroit qui passe dans l’allée entre les sièges de l’avion et vous permet de vous transférer à votre place. Il arrive que vous soyez installé sur ce siège dès l’aérogare, heureusement c’est assez rare car c’est loin d’être confortable! Si vous avez gardé votre fauteuil roulant jusque dans l’ambulift ou la passerelle il sera directement mis en soute depuis la porte de l’avion.

En général et pour des raisons de sécurité, vous ne serez pas placé à la première rangée, ni au niveau des portes de secours. Les compagnies aériennes estiment qu’en cas d’évacuation de l’avion vous risqueriez de gêner et préfèrent y placer des personnes avec une meilleure forme physique pour aider à l’évacuation (ou du moins ne pas la gêner!).

Premier arrivé mais dernier sorti, à l’atterrissage l’assistance viendra vous aider à débarquer une fois que tous les passagers seront descendus de l’avion.

Procédure en sens inverse, on vous ramène le siège qui passe dans l'allée de l'avion et puis vous récupérez votre propre fauteuil manuel (quand ça se passe bien) ou bien un fauteuil de l’aéroport directement à la sortie de l’avion. Vous rejoignez l’aérogare par une passerelle ou un ambulift et on vous conduit en salle d’arrivée récupérer vos bagages et votre fauteuil roulant si vous ne l’avez pas récupéré avant.

Dès votre arrivée, un véhicule spécialisé sera mis à votre disposition avec une aide-soignante et une infirmière.