Le GIR (Groupe Iso-Ressources) correspond au niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Il est calculé à partir de l’évaluation effectuée à l’aide de la grille AGGIR. Il existe six GIR : le GIR 1 est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6 le plus faible.

 

6 niveaux de perte d’autonomie permettent de classer le niveau de dépendance des personnes âgées : le GIR 6 correspond au niveau le plus faible alors que le GIR 1 correspond au niveau le plus élevé. Voici quelques informations complémentaires sur les 6 niveaux du GIR :

Niveaux de perte d’autonomie

GIR 1 : les personnes en fin de vie qui ont besoin de soins en continu. Elles ne peuvent pas bouger de leur lit et leurs facultés mentales sont lourdement altérées.

GIR 2 : les personnes qui sont confinées au lit ou en fauteuil roulant et qui ont besoin d’une prise en charge quotidienne, même si leurs facultés mentales ne sont pas forcément altérées. Les personnes âgées sachant se déplacer, mais ayant des facultés mentales altérées correspondent également à ce niveau.

GIR 3 : les personnes possédant leurs facultés mentales, mais ayant besoin d’aide plusieurs fois par jour, notamment pour les soins corporels.

GIR 4 : les personnes âgées qui savent se déplacer, mais ont parfois besoin d’aide pour se lever de leur fauteuil, pour la préparation des repas et pour les soins corporels.

GIR 5 : les personnes sachant se déplacer, mais qui peuvent avoir besoin d’un accompagnement ponctuel.

GIR 6 : les personnes autonomes, qui n’ont pas besoin d’aide pour les actes de la vie courante.